Jean-Louis Cerisier - peintre / malarz

Très tôt attiré par les créateurs autodidactes  qui constitueront sa famille artistique, Jean-Louis  Cerisier  travaille  à Laval avec  Jacques Reumeau,  Serge Paillard,  et, plus tard, fréquente, grâce aux expositions du musée de sa ville, les oeuvres des peintres Jules Lefranc, Robert Tatin, Brigitte  Maurice.

 

Son intérêt pour l’art populaire se manifeste durant son séjour en Pologne,  où débutera une véritable chasse à la création sauvage, celle qui vit hors des ateliers pour s’emparer d’éléments  naturels et occuper  les murs, les jardins,  les bords de routes. De retour en France,  il poursuit ses recherches dans la campagne mayennaise  et rencontre, ainsi, Céneré Hubert. 

 

Grâce à Gérard Sendrey, fondateur du musée de la création franche, le peintre Cerisier expose  à Bègles. En entrant dans la collection du musée, il s’inscrit dans la zone des créations marginales d’Art Singulier où  cheminent  Alain Lacoste, Patrick Chapelière et tant  d’autres.

 

Nourri de toute cette diversité,  l’artisan peintre expérimente  des  techniques  variées : gouaches et peintures à l’huile sur papier et toile, comme celles présentées  ici ;  peintures  sur ardoise et carton,  au pastel, à l’acrylique, à la gouache ; collages  avec  toutes les possibilités  d’assemblage de papiers, tissus et autres matériaux de récupération.  Les lignes maîtresses de son inspiration (immatérialité, onirisme, enfermement) créent un théâtre de vie  où le réel se mêle à l’imaginaire, ou l’inanimé se fond  dans  le vivant.

 

Aujourd’hui, l’occasion lui est donnée de rassembler certains artistes qu’il  admire ; il prolonge  ainsi son expérience de rédaction à la tribune de la revue 303 dans laquelle il publia plusieurs articles témoignant de sa passion pour les créateurs d’environnements, les peintres naïfs,  ceux qui naissent  à la libre créativité.

 

Françoise Limouzy.


Les chimères de St Lyphard, 25x35

Image mentale, 19x29



Les réactions

Avatar Akbota Urazov

C'est magnifique. Ecrivez a moi.

Le 15-03-2015 à 18:13:17

Réagir


CAPTCHA